Swagpay,à la rencontre des promoteurs de boutiques en lignes

news image

SwagPay 24-05-2018 103 0
Le jeudi 20 juillet 2017 Swagpay, le nouveau service mis en place par Ticanalyse/BeoogoLAB a été présenté aux promoteurs de boutiques en lignes dans le but de permettre à ceux-ci de mieux comprendre le fonctionnement de la plateforme. Cette présentation s’est tenue dans les locaux de BeoogoLAB sis à somgandé non loin de la clinique notre dame de la paix

C’est dans l’après-midi de ce 20 juillet 2017 que les promoteurs et futurs promoteurs de boutiques en lignes ont été conviés dans l’espace de coworking de BeoogoLAB pour une séance de démonstration du fonctionnement de SwagPay, ce service spécialement conçu pour une facilitation du e-commerce au Burkina.

 

De l’historique ayant conduit à la mise au point de cette plateforme en passant par les procédés d’inscriptions, toutes les questions ont été abordées lors de cette rencontre. Ainsi, le Directeur Général de Ticanalyse et promoteur de BeoogoLAB, Mahamadi Rouamba a confié que c’est, exaspéré ,par le manque de moyen de paiement direct en ligne au Burkina Faso, que lui est venue l’idée de mettre en place un système de paiement direct, fiable et sécurisé qui permettrait aux propriétaires de boutiques en lignes de vendre et de percevoir leur argent via leurs portemonnaies mobiles. « Swagpay est un système qui vous permet de vendre vos produits et de rentrer en possession de votre argent sans toute autre forme protocolaire, tout en utilisant les portemonnaies mobiles de nos réseaux téléphoniques » a-t-il expliqué aux participants. Avant d’ajouter que c’est un moyen de paiement à peu près similaire à PayPal  pensé par des Burkinabè, pour des Burkinabè et dont l’utilisation a été simplifié pour permettre à la grande majorité de la population de pouvoir vendre ou acheter en ligne sans difficultés.

 

Les promoteurs de boutiques ont saisi cette occasion de démonstration pour poser des questions sur le fonctionnement globale de la plateforme swagpay et les conditions d’inscriptions. Ces questions ont porté entre autres sur des volets comme le mode de récupération de leur argent, l’appel à projet lancé par BeoogoLAB aux jeunes porteurs de projets incluant des systèmes de paiement en ligne, etc. A ces questions, Mahamadi Rouamba et son équipe se veulent rassurant « tout propriétaire de boutique en ligne peut récupérer son argent via les canaux ordinaires de transfert ou de dépôt d’argent de nos opérateurs téléphoniques ». Quant à l’appel à projet, lui concerne toute personne, ou groupe ayant un projet auquel il veut intégrer un système de paiement en ligne. « L’appel à projet a été lancé le 1er juillet et prend fin le 25juillet » a rappelé le DG de Ticanalyse.

 

          

La rencontre qui s’est terminée plus tard que prévu, du fait de l’intérêt des participants (qui n’ont pas manqué de questions), pour cette plateforme a constitué une occasion de présentation de SwagPay et contribué à une meilleure compréhension de son fonctionnement par les convives. C’est l’avis de Jordan Méda, bloggeur et promoteur d’un site en cours de création, qui affirme que : « à la fin de sa création, mon site doit être doté d’un système de paiement en ligne et  SwagPay qui est la première du genre au Burkina répond au bon moment à mes préoccupations. »


Commentaires


Aucun commentaire !


laisser un commentaire




Copyright © 2017 SwagPay Tous droit réservés | Propulsé avec par TICANALYSE